Préparation de nos prochaines destinations

Cette semaine fut sous le signe du voyage, ou plutôt des préparatifs pour de multiples voyages. C’est très excitant de préparer nos séjours. Si vous avez lu quelques uns de mes articles, vous devez déjà savoir à quel point ça me plait cette étape.

Quatre séjours sont en cours de préparation. En effet, nous savons désormais notre planning voyage jusqu’en décembre 2017.

Tout d’abord, le prochain voyage, qui désormais est dans une semaine, est mon retour en France. Il a donc fallu que je contacte l’ensemble de mes amis et ma famille pour voir un maximum de personnes en un minimum de temps. Je rentre pour 17 jours et j’ai bien l’intention d’en profiter un maximum. En plus, le temps est incroyable en France depuis un mois: les températures étant caniculaires, j’espère pouvoir profiter des plages et des centres aquatiques de ma région d’origine pour passer des moments sympathiques avec ma famille. J’ai également une petite obsession depuis quelques mois, c’est de retourner sur certains lieux qui ont marqué mon enfance. Cela est surement dû à ma volonté de m’accrocher à mes racines qui se fait d’autant plus sentir depuis mon expatriation. Tout ce que je critiquais il y a 6 mois, devient par un tour de baguette magique, incroyable et typique. Ah, le cerveau et les émotions nous jouent bien des tours! Ainsi, je souhaite me lever tôt chaque matin pour avoir le temps de profiter de ma belle campagne. J’aimerais faire mes traditionnels tours en vélo, que j’avais l’habitude de faire avec mon frère ou mon père, dans les sentiers bordant ma ville d’origine. Je rêve également d’aller flâner sur les rives de la Loire, et sentir la brise du soir sur mon visage. Enfin, je veux prendre une journée pour bavarder avec ma mère à la plage comme nous l’avons fait depuis plusieurs année. C’est une démarche quelque peu nostalgique mais une « nostalgie heureuse » comme le dirait Amélie Nothomb.

Je suis très heureuse car tout le monde a répondu présent pour que nous nous rencontrions et désormais c’est la hâte qui m’envahie. Chaque rencontre va être exceptionnelle. Chaque jour je serai heureuse de pouvoir passer du temps avec chacun de mes amis et de ma famille. J’ai tellement envie de serrer mon neveu et ma nièce dans mes bras, de rire avec mon frère, bavarder avec ma sœur et ma mère, discuter avec mon père, rendre visite à mes grands-parents et leur montrer des images de ma vie ici, voir et plaisanter avec toute ma belle-famille que j’adore…..et puis passer du temps également avec mes supers amis: faire la rencontre du bébé de ma meilleure amie, toucher le ventre rebondi d’une autre de mes amies très proche, passer des heures à bavarder avec mon amie de Paris qui me fait tellement rire….

Bref, lorsque l’on part le monde continue de tourner et cela me donne l’impression d’avoir du temps à rattraper, ce qui fait de ces retrouvailles, des moments de qualité, très intenses et toujours merveilleux. (j’en parle ainsi car lors de notre déménagement à Paris, nous vivions déjà ces séparations et ces retrouvailles à petite échelle). Je me rends compte que pour l’instant la distance n’a pas joué sur les liens que j’entretiens avec les personnes proches.

L’autre « séjour » à organiser, c’est l’arrivée sur Toronto d’une amie de Paris quelques jours après mon retour au Canada. Il était donc nécessaire que je sois claire sur ce que nous pourrions faire pour que son voyage ici soit réussi. Je lui ai réservé une surprise pour le week-end suivant son arrivée. Nous partirons dans un parc national pour deux jours. J’ai également hâte d’y être car , avec le temps que nous avons eu et avec le ramadan, nous n’avons pas encore pu profiter des parcs nationaux comme on le souhaite, sinon sous la neige. Par ailleurs, ce sera la première fois pour moi que je me déplacerai en dehors de Toronto sans mon mari. Cela parait anodin, mais sa présence me sécurisant beaucoup, ce sera une occasion de partir à l’aventure. En effet, il me semble inconcevable aujourd’hui de partir seule dans un parc national, par exemple ,car mon niveau d’anglais presqu’égal au néant et la peur de me perdre m’en empêche. Si je suis accompagnée de mon amie cela change complètement la donne, et dans ce cas je n’ai aucune appréhension pour partir sans mon mari, même si je sais que ce sera moins confortable et que j’aime partager ce que je vis avec lui habituellement.

Trois jours après le départ de cette amie, nous décollerons, mon chéri et moi pour un week-end de trois jour à New-York, il a donc fallu réserver les chambre d’hotel. Nous serons placés au coeur de Manhattan afin de pouvoir profiter le plus longtemps possible de cette ville sans avoir à perdre trop de temps dans les transports. Pour ce qui est du planning, je ne m’en suis  pas encore occupée mais il faut que je le fasse avant de partir en France.

Enfin, notre quatrième « séjour », est aussi bien une surprise pour ma meilleure amie que pour nous. Son mari lui a offert pour son anniversaire un voyage à Toronto pour passer la fin d’année ensemble. Il a donc fallu que je regarde ce que l’on serait amenés à faire pour que ce moment soit magique. J’aimerais pouvoir passer le 31 décembre dans un cottage sous la neige, au bord d’un lac donc il faut que je m’informe pour que ce rêve se réalise.

Belle journée à vous,

Publicités

2 réflexions sur “Préparation de nos prochaines destinations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s