Semaine du 5 au 11 juin 2017

C’est un peu compliqué pour moi d’être régulière dans la rédaction de mes articles. Tout d’abord, parce que c’est mon tempérament d’être irrégulière dans mon investissement. Je suis passionnée au début ,puis je lâche vite les choses dès lors que ça devient répétitif ou que je ressens une contrainte.

Je vais essayé chaque semaine désormais de répertorier ce que j’ai fait. Tout d’abord parce que je veux garder des souvenirs de mon expatriation et deuxièmement parce que ça peut être sympa de vous faire partager.

Donc cette semaine aura été synonyme de l’arrivée du soleil. Un grand soulagement pour moi. En France, depuis trois semaine le temps est presque caniculaire, et c’était déprimant de constater qu’ici nous devions toujours garder nos manteaux pendant que d’autres nous montraient leurs coups de soleil!

Ayant acheté un vélo dimanche pour à peine 100$, j’ai pu profiter de ce temps agréable pour l’enfourcher pour aller au travail et ainsi éviter de prendre le métro. C’était super agréable, même si l’on se sent vulnérable sur la route et qu’il y a une multitude de panneaux à regarder (bien plus qu’en France).

Je me suis également promenée vendredi, jour de repos, durant 4h00. Je suis ainsi allée du coté de Scarbourough, au delà des beaches. J’ai suivi un chemin de randonnée « Waterfront trail » qui permet de longer le lac en évitant au maximum les grands axes. C’était super agréable. Il faisait super beau et le temps passé sur mon vélo a permis de faire passer la journée de jeûne relativement vite (Ramadan oblige).

Nous y sommes retournés  avec mon mari le samedi (nous n’avons fait que 2h00 de vélo cette fois-ci, en nous arrêtant aux beaches). C’était vraiment sympa, même s’il faut l’avouer la selle du vélo devient un supplice après autant d’heure de vélo! Toronto avait investi la plage , et cela a donné un avant goût de ce qu’elle sera cet été: barbecue, musique, volley… L’affluence sur la piste de vélo et le tintement répétitif des sonnettes de bicyclette  a bientôt rendu fou mon chéri. Par ailleurs, c’était une ambiance très festive et apaisée. Nous nous sommes retrouvés à jouer à la pétanque avec des galets. Il est évident que j’ai remporté chaque partie!

Dès que je m’éloigne du centre-ville où nous habitons, c’est une véritable bouffée d’air. Je supporte de moins en moins la ville et ses bruits incessants (la sirène des pompiers résonne régulièrement, le bruit des voitures est constant). Downtown est également beaucoup trop gris pour moi (les grattes-ciel cachent le soleil et plonge dans l’ombre le centre-ville, les bâtiments gris sont également déprimants). Cependant les zones résidentielles , avec l’arrivée de l’été, deviennent des havres de paix à la végétation luxuriante. Les oiseaux et les écureuils sont généralement de la partie pour rendre ces ruelles encore plus agréables.

L’est de la ville, contrairement à beaucoup de monde ici, reste l’un de mes lieux préférés. Plus calme et plus propre que l’ouest de la ville, il offre également davantage de coins « nature ».

Cette semaine, j’ai également trouvée une page facebook exeptionnelle qui m’a permise d’apprendre un certain nombre de recettes marocaines, dont je ne suis pas peu fière. Le blog s’appelle « recettemarocaine365 ».  Il est magique. Les recettes sont simples et elles tombent à point nommées pour le Ramadan. Ainsi, j’ai pris le temps d’aller faire les courses pour acheter l’ensemble des ingrédients nécessaires (choses que je ne fais jamais habituellement, donc c’est important de le noter!). J’ai ainsi fait des M’semens (plutôt réussies pour une premère fois), de la Hrira (la soupe était vraiment bonne) et enfin j’ai réalisé des Maakoda (particulièrement appréciées par mon mari). Cela m’a pris une grande partie de ma semaine car lorsque l’on apprend de nouvelles recettes cela prend du temps. Cependant, j’ai pris beaucoup de plaisir à cuisiner et compte donc persévérer. J’ai envie de me lancer dans la réalisation d’un tagine ce week-end donc on verra ce que cela donnera. Bien entendu, nous nous sommes empressés de partager le résultat de nos recettes avec toute la famille, tellement la fierté était là!

En parlant de partager, nous avons enfin skyper nos supers amis de Nantes dimanche, avec lesquels nous avons pu partager notre expérience à Toronto. On était ravis de pouvoir les voir et échanger durant plusieurs heures. C’est dans ce genre de moments que l’on se rend compte de ce qui nous lie à la France. Nos amis sont super présents pour nous, malgré la distance.

Enfin, nous avons reçu le Graal, le colis de ma belle-maman, avec de nombreux produits de France….et ça, ça vaut toutes les cuisines du monde. Même si on s’acclimate plutôt bien à l’alimentation d’ici (et que l’on a réussi à trouver un fournisseur officiel de brioches vendéennes juste à côté de l’appartement), c’est toujours un plaisir de retrouver les produits de chez nous! Les paquets d’oursons à la guimauve ne vont pas faire long feu. J’ai également reçu mon fameux thé au caramel que j’affectionne particulièrement.

Finalement, avec le Ramadan, puisque j’avance un peu au ralenti, et qu’il me faut toujours quelques heures pour me poser dans la journée, je n’ai pas fait énormément de choses. C’est aussi agréable de réussir à lâcher prise et de ne pas courir partout.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s