Quand tu ne sais pas parler anglais dans un pays anglophone 

Mon niveau d’anglais n’est vraiment pas excellent.  Je m’y suis « re-mise » depuis 3 ans… Avant,  je n’avais pas compris l’utilité de l’anglais,  pourtant j’ai étudié cette langue jusqu’à l’obtention de mon Master. J’avais associé l’apprentissage de cette langue au scolaire.  J’ etais restée fixée à l’idée que c’était compliqué et je ne cherchais pas à faire d’effort. Et puis,  il y avait un énorme point qui bloquait cet apprentissage des langues : le dévoilement de mes lacunes. Dans tous les autres domaines,  on peut apprendre avant de se dévoiler. Du coup,  je me suis toujours arranger pour maîtriser un minimum mon sujet avant de m’exposer… Pour les langues,  s’exposer fait partie de l’apprentissage. Pour apprendre l’anglais, il faut parler et on viendra te corriger  si c’est faux. Montrer ma faiblesse était quelque chose de trop difficile (et c’est toujours quelque chose de difficile à surmonter). Mais finalement, mon compagnon,  bilingue,  m’ a réconciliée avec cette langue en m’en montrant toute son utilité. Nous avons commencé à beaucoup voyager (le budget étudiant nous avait largement limité auparavant),  il m’a initié aux films (et séries surtout)  en VO et puis là notre départ prochain à Toronto,  toutes ces raisons m’ont incitée à vouloir améliorer mon niveau d’anglais. La motivation est là. Reste la peur d’affronter le jugement de l’autre (ou plutôt  le jugement très négatif que je me porte et que j’attribue aux autres: jamais personne n’a critiqué mon anglais en vérité,  à part moi). 

Pour le coup, je suis partagée entre l’idée  qu’une fois vivant dans un lieu avec une autre langue,  on s’adapte et on apprend forcément , et d’autre part que la peur de me lancer va me poursuivre et m’isoler. Je ressens dans ce cas de figure,  de l’appréhension vis-à-vis  de mon incapacité à améliorer cette  communication. Je crois davantage en la première possibilité malgré tout ,  car généralement lorsque les contraintes extérieures m’obligent à me bouger alors j’ai tendance à m’activer.  Finalement,  il faut me mettre en danger pour provoquer l’action, ne plus avoir le choix. Lors de nos voyages,  si je dois communiquer,  je me débrouille,  mais dès que j’ai la possibilité de retrouver la facilité,  je m’engouffre. Si quelqu’un parle anglais et est avec moi, je ne fais plus l’effort de traduire,  « il traduira bien à ma place. »

Je vous ferais part de l’évolution de mon niveau d’anglais et de ma capacité à me mettre en danger(ca peut vous paraître disproportionné,  mais c’est vraiment ainsi que  je le ressens lorsque je dois parler une langue que je ne maîtrise pas). 

Belle journée à vous 

Publicités

2 réflexions sur “Quand tu ne sais pas parler anglais dans un pays anglophone 

  1. J’habite en France et j’ai aussi eu la chance voyager un peu. Mon copain est aussi bilingue. J’ai un niveau très moyen et quand on part à l’étranger il me laisse parler et ne me critique pas. Il me donne des conseils quand je lui pose des questions ou quand les autres ne me comprennent pas. On regarde aussi tous nos films et séries en VO (sous titrés). J’ai toujours eu un niveau qu’on peut définir comme scolaire pourtant j’essaie de m’y mettre à fond mais le problème principal c’est le manque de pratique et je n’ose pas trop aller dans les bars spécialisés dans l’apprentissage de l’anglais, pourtant c’est une très bonne idée… Ça viendra et un jour je serai à l’aise avec l’anglais. Oui oui, j’en suis sure 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis exactement dans cette même situation donc je te comprends. Aller dans les bars bilingues, on me l’a déjà proposé et je n’ai jamais osé passer le cap. Je sens que j’ai vraiment besoin d’assimiler du vocabulaire avant. Parcontre c’est une bonne idée que ton copain te laisse parler même quand vous êtes tous les 2. Mon compagnon aussi me pousse et me donne du vocabulaire. Et ça, c’est top

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s